Historique d’AGESSIA

Adelia Hackenheimer

Par Mme Adelia HACKENHEIMER
Responsable de la section anglophone du Lycée Georges Duby

Création des sections internationales dans les lycées français  – l’Option Internationale du Baccalauréat (OIB)

Les sections internationales dans les établissements français ont été créées en 1981, avec l’idée de permettre aux élèves francophones et étrangers de profiter des connaissances linguistiques et culturelles des uns et des autres et de s’enrichir mutuellement.

L’enseignement pour les matières de l’option internationale (langue-littérature et histoire-géographie) est assuré par le pays partenaire qui envoie les professeurs. Le Royaume-Uni n’ayant pas voulu s’engager dans cette démarche lors de la création des Sections, le fonctionnement des sections anglophones est un peu différent.

Il existe deux types de sections internationales au sein des lycées publics :

  • les sections privées indépendantes : elles sont gérées par des associations de parents qui recrutent elles-mêmes les professeurs de la section et offrent un large éventail de services éducatifs aux élèves ;
  • les sections d’État : comme celle du Lycée Georges Duby, qui sont prises en charge par l’Éducation Nationale pour la préparation de l’OIB.

Création de la section anglophone au Lycée Georges Duby en 1997 avec 50 élèves

Mon expérience antérieure en tant que responsable d’une section internationale m’avait appris trois choses importantes :

  • L’obtention du baccalauréat peut être la finalité de l’enseignement au lycée mais pour les élèves, c’est un premier pas vers le post Bac. De plus en plus, il s’agit pour les élèves de se doter de tous les diplômes qui leur seront utiles pour la poursuite de leurs études dans un contexte très compétitif.
  • Donner la formation bilingue et biculturelle la plus riche possible aux élèves leur garantira les meilleures chances de réussite.
  • Le nombre de candidats à l’OIB est en fonction de ce que la section leur propose comme type de formation pendant les trois années au lycée. Plus cette formation sera étoffée, plus grand sera le nombre de candidats capables de réussir l’OIB au bout des trois années et plus élevé sera leur niveau de bilinguisme et biculturalisme.

Les choix de la section anglophone du Lycée Georges Duby

1. Offrir au plus grand nombre un enseignement bilingue et biculturel intensif

Nous avons souhaité que cette formation ne s’adresse pas uniquement à un petit groupe d’heureux élus bilingues ou anglophones, mais plutôt qu’elle mène le plus loin possible le plus grand nombre d’élèves, en acceptant des élèves francophones issus d’Anglais LV1 aussi bien que des élèves anglophones ou bilingues.
Notre défi, en tant qu’enseignants, était d’offrir un enseignement intensif qui mènerait les élèves vers bilinguisme et biculturalisme en trois ans et le résultat est que nous menons le plus grand nombre de candidats jusqu’à l’OIB. Ce défi représente un travail et un investissement très importants aussi bien pour les élèves que pour les professeurs de la section.

2. Offrir aux élèves l’accès à un large éventail d’examens anglophones et d’activités en langue anglaise (en dehors de l’OIB)

Ceci grâce à l’investissement et au volontariat de l’équipe enseignante et, depuis quelque temps, grâce à l’aide apportée par les membres
actifs de l’association AGESSIA.

Travail pédagogique

Afin d’amener un plus grand nombre d’élèves vers l’OIB et leur donner de meilleures chances d’obtenir la formation post Bac de leur choix, les élèves sont stimulés dès leur entrée en Seconde : ils sont encouragés à apprendre et à progresser très vite pour leur permettre d’obtenir les diplômes qu’ils pourront mettre en valeur dans le parcours très compétitif du post Bac. Nous les aidons à acquérir les connaissances et les habitudes de travail qui les rendront très performants à l’OIB et au-delà.

Examens étrangers, échanges linguistiques, clubs

Ces activités constituent une richesse supplémentaire importante qui complète l’enseignement culturel des élèves et leur permet de prouver leur dynamisme, leur détermination et leurs compétences au-delà du programme scolaire.

Bilan pour la section internationale

Nous sommes, en France, la section qui présente le plus grand nombre de candidats à l’OIB :

  • Plus de 100 élèves se présentent aux examens de Cambridge (examens qui sanctionnent le niveau linguistique acquis) chaque année.
  • Plus de 100 élèves se présentent aux examens du IGCSE britannique. Beaucoup d’élèves présentent 2 et jusqu’à 5 matières en plus du programme français.
  • 65% d’élèves de Terminale demandent et obtiennent des places dans les universités étrangères. Le nombre de candidats qui demandent une université étrangère est passé de trois candidats en 2000 à une cinquantaine en 2013.
  • 26% de Mentions Bien et 29% de Mentions Très Bien à l’OIB en 2013.
  • Les élèves qui poursuivent leurs études en France obtiennent des places dans les meilleures classes préparatoires et à Sciences-Po en partie grâce à leur haut niveau linguistique.
  • Les Grandes Écoles cherchent des candidats avec un haut niveau linguistique, ce qui rend nos élèves très attractifs.

La Section Internationale victime de son succès

50 élèves en 1997 à plus de 370 aujourd’hui…

La Section a débuté avec 50 élèves et nous, les enseignants, avons pu gérer tous les examens, les échanges et les clubs en prenant sur notre temps.

Nous avons réussi à fonctionner de cette manière jusqu’à ce que la taille de la Section ait rendu physiquement impossible pour les professeurs de gérer tous les différents aspects de notre travail.

Nous avons fait cela jusqu’à ce que la population passe à 300 élèves. Avec ce nombre d’élèves, il n’était plus possible de suivre tous les aspects administratifs et pédagogiques et de garder la même qualité d’offre éducative. Il est alors devenu trop lourd de suivre les dossiers post Bac, l’inscription, suivi et organisation de tous les examens étrangers, les échanges linguistiques, les clubs ainsi que l’accueil des parents et élèves étrangers.

Le Rectorat ne pouvait pas créer un précédent en nous attribuant un secrétariat – le lycée lui-même est sous-doté en personnel de secrétariat. Il n’était donc pas possible pour nous de trouver une solution au sein du lycée. Nous nous sommes donc tournés vers les associations de parents d’élèves.

Une solution pour pérenniser la richesse de la section

Des parents d’élèves s’investissent pour créer l’AGESSIA

Un groupe de parents s’est alors intéressé au problème et a œœuvré avec détermination pour maintenir un système qui était à leurs yeux très performant. Ils ont décidé de créer une association dotée des moyens nécessaires pour continuer à offrir les services et activités destinés aux élèves de la section anglophone.
Cette mesure a été mise en place par les associations de parents d’élèves de l’établissement, sous l’impulsion de  l’APELEVIA, à la rentrée 2008. Cette démarche a abouti à la création de l’association AGESSIA.

Remerciements

L’équipe des professeurs tient à remercier :

Les parents d’élèves de la section anglophone pour leur vision et leur engagement dans cette précieuse initiative qui permet de pérenniser les activités spécifiques de la section anglophone et pour leur contribution financière à l’association AGESSIA.

L’association AGESSIA qui, grâce à un investissement rare d’un groupe de personnes et à leur soutien indéfectible, a rendu tout ceci possible et qui a contribué au développement de la section anglophone du Lycée Georges Duby qui, de 50 élèves en 1997, compte aujourd’hui plus de 370 élèves.

Liens pour plus d’information sur le cursus international

CIEP
Centre d’étude pédagogique : Informations OIB (Option Internationale du Bac)
http://www.ciep.fr/oib/present.php

ASIBA
Association des Sections Internationales Britanniques et Anglophones
http://www.asiba.info/

Université de Cambridge
Informations sur les examens de Cambridge
http://www.cambridgeesol.fr/examens/index.html

Éduscol
Informations sur les sections internationales
http://eduscol.education.fr/pid23147/Sections%20internationales.html

Association des activités extra-scolaires de la section anglophone du Lycee Georges Duby