Yannick Overzee, Utrecht (Nederland)

Reportage écrit en avril 2016 :
utrecthtInterview de YANNICK OVERZEE, ancien élève en d’OIB parti faire ses études à Utrecht aux Pays Bas à l’University College

Yannick, tout d’abord, un très grand merci de nous donner de vos nouvelles et de nous faire partager votre expérience de ces trois années au lycée Georges Duby en section OIB.

Dites-nous pourquoi vous avez décidé de venir passer votre bac dans la section internationale du lycée Georges Duby ? Connaissiez vous cette section depuis longtemps ?

Je suis venu à la section internationale du lycée Georges Duby parce que je voulais avoir l’expérience internationale qui va avec. L’anglais avait au collège toujours été un de mes points forts et je souhaitai pouvoir poursuivre mes études avec plus de matière dans cette langue. J’ai connu le lycée par mes parents qui en avaient entendu parler un peu avant mon entrée en 3ème et ça me semblait vraiment très intéressant.

Donnez moi trois adjectifs pour décrire vos années lycée à Duby. Qu’avez vous aimé au lycée ? Que souhaiteriez vous améliorer avec le recul ?

Les trois adjectifs qui pour moi définissent le lycée sont :

- convivial : on ne se sent jamais seul dans ce lycée, et surtout pas quand on est à l’internet qui y est associé

- sérieux : la prestation des élèves est quand même un aspect très important à Georges Duby

- actif : il y a tellement d’activités scolaires et extra-scolaires que le lycée propose que chacun peut y quelque chose à faire.

Le contexte international du lycée est vraiment ce que j’y ai aimé. J’ai rencontré des gens fabuleux qui ont tous des histoires totalement différentes avec des passés dans des pays différents aussi. L’OIB a été quelque chose de très enrichissant aussi pour moi et c’étaient sans doute les cours que j’ai préféré au cours des mes années scolaires.

Si j’avais à refaire mon lycée avec du recul, je voudrais certainement travailler plus. Je fais partie de ces gens qui peuvent avoir des résultats relativement bons sans trop travailler, mais cela a apporté beaucoup de stress pour ma dernière année en ce qui concerne l’acceptation à des universités et le BAC.

Comment avez vous choisi votre orientation après le lycée ? Etait-ce évident comme voie d’orientation ?  Les dossiers d’admission étaient-ils faciles à remplir ? Est-ce que David et Sylviane vous ont bien aidé ?

J’ai choisi mon orientation post-BAC sur le principe que je n’étais pas totalement sûr de ce que je souhaitais faire, mais je voulais certainement aller à l’étranger. C’est pour ça que j’ai opté pour l’University College d’Utrecht (UCU). Cette université est située aux Pays-Bas. J’ai choisi le programme « Liberal arts and sciences » qui permet vraiment d’explorer beaucoup de voies avant d’avoir à faire un choix réel. Avec du recul je suis vraiment content d’avoir été admis à cette université car mon intérêt en premier lieu était dans les sciences cognitives mais j’ai très rapidement changé d’avis quand mes études ont commencé. Les dossiers d’admission étaient relativement simples à remplir si ce n’est que tout était un peu désorganisé et que ce qui était demandé n’était pas toujours tout à fait clair.

J’ai demandé relativement peu d’aide à David et Sylviane ; la seule chose étant de l’aide pour préparer mon oral d’admission à UCU pour lequel David m’a énormément aidé. Le simple fait de  s’entrainer vraiment donne un plus d’aise et de confiance en soi quand on doit passer l’oral qui compte.

A quels clubs de Duby avez vous participé : debate club, cricket club, GDMUN, … ?

Je n’ai participé à aucun club, mais j’ai choisi en première de participer à une seconde APT, nommée « Rire en Europe » qui nous a permis de voyager en Angleterre et aux Pays-Bas chez des correspondants tout en réalisant un projet dont le but était d’apporter le rire à l’Europe (d’où le nom) à la suite de toutes les nouvelles négatives que la crise a apporté.

Que conseilleriez vous aux élèves de seconde, première et terminale de ne pas oublier de faire durant chacune de ces trois années ? Que faut-il faire en avance ?

Une chose que je conseille à tout le monde est de s’orienter pour le futur le plus tôt possible. Il est presque trop tard de commencer en terminale car c’est à ce moment qu’il faut commencer à faire des choix et ça donne beaucoup de pression de devoir encore trouver son intérêt.

Mais je conseille surtout aux lycéens des trois années de s’amuser (tout en continuant de travailler évidement).

On entend tout le temps les gens dire que les années de lycée sont les meilleures de notre vie, mais étant étudiant au lycée on pense surtout au BAC et aux quantités de travail que nos profs nous donnent et on ne fait que se plaindre. Le lycée est vraiment merveilleux, personnellement je m’y suis fait des amis pour la vie, et ça a été la source de moments inoubliables.

 

Echanges avec l’Irlande

Echanges en Irlande

  • Echanges 2017 :

Cette année , 3 nouveaux échanges avec l’Irlande ont été mis en place, en plus de l’échange traditionnel avec l’école ISK de Killorgin !

  • MountAnville Secondary School et Teresian School de Dublin : MountAnvilleArrivée sous le soleil pour leur 1er jour au lycée Duby des 7 irlandaises de Dublin.

St Michaels’s College de Dublin : Stmichael6 élèves de Duby sont partis 2 semaines à Dublin en février. Ils accueillent leurs correspondants irlandais en avril…

Le gang  » Lucas, Clément, Paul, Antoine, Pascal, Elias » a réalisé un montage de 3″ sur leur séjour à Dublin. Vous pourrez bientôt le visionner…

  • ISK de Killorgin

2 jeunes françaises viennent de partir et nous attendons quelques photos…

  •  Echange 2016 :

18 élèves de seconde sont partis le lundi 08 février 2016 pour un séjour de deux semaines dans le sud-ouest de l’Irlande à Killorglin. Cet échange a lieu avec l’école ISK. Les jeunes français ont été accueillis par les familles de leurs correspondants irlandais.

Augustin qui participe à cet échange nous raconte : «  Mon correspondant s’appelle Dylan. Il est super sympa. Il a su faire preuve de patience lorsque je ne comprenais pas ce qu’il disait. Ma sortie préférée a été la montée de la montagne Cork, car le paysage était magnifique.»

Léa quant à elle a été reçue par Brietta. Elle nous dit :  « Ce voyage a été très enrichissant pour moi car il m’a permis de pratiquer mon anglais, de m’adapter à l’accent irlandais et de découvrir de nouvelles personnes et cultures. C’est le premier échange que je fais et cela m’a donné envie d’en faire d’autres.

Ils sont maintenant tous les deux impatients de recevoir leurs correspondants à Aix-en-Provence, début Juin.